embauche-d-une-garde-d-enfants.-de-quelles-aides-bénéficier

Embauche d’une aide à la garde d’enfant(s). Déterminez les aides dont vous pouvez bénéficier.

Posté le 6 avr. 2020 12:37:00

C’est un secret pour personne, la France manque cruellement de structures d’accueil pour les enfants de moins de 3 ans. En effet, seuls 22% de nos enfants eux sont accueillis en crèche ou à l’école. Dans ces conditions, 57% des mères de famille de 3 enfants ou plus déclarent ne pas pouvoir accéder au marché du travail dans des conditions satisfaisantes. Pour simplifier l’accès à l’emploi aux mères de famille, les gouvernements successifs ont mis en place des aides pour faciliter l’embauche de personnels compétents pour garder vos enfants. Kidsplace détaille dans cet article les aides et les critères à cocher pour bénéficier de ces aides.

Pour commencer, il faut savoir que les aides dépendent de 3 critères principaux. Les voici :

Des aides en fonction de votre choix de garde d’enfants

On a souvent tendance à penser qu’une place en crèche est la solution la moins chère. Mais ce n’est pas forcément le cas. Et pour cause, de nombreuses aides existent pour vous soutenir financièrement dans le recrutement de votre garde d’enfants.

Assistante maternelle ou nounou, quel impact sur mon budget ?

On a souvent tendance à confondre les 2. Pourtant, votre choix de garde d’enfants aura un impact sur les aides reçues. Kidsplace vous détaille les deux options principales qui s’offrent à vous. De ce choix dépendra vos aides.

  • L’Assistante maternelle : 2,5 à 4,5 euros par enfant gardé
    L’assistante maternelle est agréé à garder 1 à 4 enfants. Elle ou il a suivi une formation dédiée et est accompagnée au moins deux ans après le début de son activité, par une puéricultrice qui effectuent des visites régulières. L’assistante maternelle garde les enfants chez elle ou dans un lieu dédié, mais pas à domicile. Enfin, la rémunération d’une assistante
    maternelle dépend du nombre d’enfants gardés. Le salaire est multiplié par le nombre d’enfants. Il faut compter 2,20 à 4,5 euros bruts de l’heure par enfant en fonction des zones géographiques. S’ajoutent à cette rémunération, des frais de repas, d’entretien etc. Pour embaucher une assistante maternelle, il faudra donc compter un salaire de 720 euros brut (compter minimum 9h00 de travail par jour pour une nounou).
     
  • La nounou, compter environ 115 % du SMIC dans les grandes villes.
    La nounou n’a pas suivi de formation. C’est à vous de valider de son sérieux, ses motivations et son expérience préalable.

    Posez vos questions à notre équipe

    La nounou exerce chez vous (ou au domicile de l’autre famille si une garde partagée a lieu). Attention, il est illégal de faire garder ses enfants chez la nounou. La nounou est rémunérée au SMIC. Dans les grandes villes, il faudra compter plutôt 110 à 115% du SMIC horaire. Contrairement à l’assistante maternelle, la rémunération d’une nounou ne dépend pas forcément du nombre d’enfants gardés. Il est toutefois fort probable, particulièrement dans le cas des grandes villes, qu’une nounou vous demande une rémunération plus importe en fonction du nombre d’enfants qu’elle doit garder. Et tout particulièrement, dans le cadre d’une garde partagée. Attention et bon à savoir, une nounou décidera souvent de prendre ses congés, en août, et en décembre. Toutes les autres périodes de congés dont vous pourrez disposer ou durant lesquelles, vous ne n’avez pas besoin de votre nounou devront être rémunérés sous contrainte d’éventuelles requalification en cas de litige. Pour résumer, vous l’aurez compris si vous avez un enfant unique, mieux vaut privilégier le choix de l’assistante maternelle. Sauf si vous pouvez embaucher une nounou en garde partagée avec une autre famille de votre quartier. En revanche, si vous avez plus d’un enfants, tournez-vous vers une nounou.

 

kidsplace-article-visuel-kid  

Des aides en fonction de l’âge de vos enfants

1. L'enfant gardé a entre 0 et 3 ans

Afin de soutenir les parents avant l’entrée à la maternelle de l’enfant, une aide, la CMG (Complément Mode de Garde) , permet de prendre en charge jusqu’à 85% des frais de garde des enfants de moins de 3 ans, dans le cadre d’une embauche directe. Cette aide s’inscrit dans une aide plus globale la PAJE (Prestation d’Accueil du jeune enfant).

Découvrez la PAJE


Concernant la CMG, selon la CAF, vous pourrez prétendre au remboursement à 85% de votre garde d’enfant selon vos revenus(voir ci-dessous) et du choix de garde :
 

  • S’il s’agit d’une assistante maternelle, la rémunération brute ne doit pas dépasser 5 fois le SMIC horaire brut par journée de garde, soit 50,75 € par jour et par enfant.
  • S’il s’agit d’une nounou, le ou les parents ne doivent pas bénéficier de l’exonération des cotisations sociales pour la personne employée.


Rappelons ici que la CMG s’applique à la garde d’enfants de moins de 6 ans (pour des parents salariés) par un(e) assistant(e) maternel(le) agréé(e), par une garde à domicile ou par une structure (association ou entreprise employant des assistants maternels ou des gardes à domicile, ou micro-crèches.

 

lien-article-les-bonnes-questions-a-poser-a-votre-nounou

 

2. L'enfant gardé a entre 3 et 6 ans

La CMG soutient aussi les parents de 3 à 6 ans à hauteur de 50% des frais de garde dans les mêmes conditions que ceux évoqués ci-dessus

Découvrir toutes les conditions pour bénéficier de la CMG

Vous pouvez aussi vous rapprocher de votre entreprise pour bénéficier d’aide au travers de la CESU ou encore auprès de votre département. Enfin, point important, vous pourrez déduire jusqu’à 50% des charges de garde d’enfants, de votre avis d’imposition si vous remplissez les conditions dictées par le site du service public. Il existe deux autres critères, extrêmement importants pour déterminer les aides dont vous pourrez bénéficier.

 

kidsplace-article-visuel-kid-dog 

Des aides en fonction de votre rémunération et votre situation familiale : ce qu’il faut savoir.

1. La rémunération

Les paliers de revenus sont les suivants :

  • Revenus inférieures ou égales à 21 087 € : vous percevrez 470,23 € pour un enfant de moins de 3 ans et 235,12 € pour un enfant entre 3 et 6 ans.
  • Revenus supérieures à 21 087 € et inférieures ou égales à 46 861 € : vous percevrez 296,51 € pour un enfant de moins de 3 ans et 148,27 € pour un enfant entre 3 et 6 ans.
  • Revenus supérieures à 46 861 € : vous percevrez 177,88 € pour un enfant de moins de 3 ans et 88,94 € pour un enfant entre 3 et 6 ans.

Ces aides sont versées dans la limite de 85% des charges payées dans le cadre de la garde d’enfant. Ces aides sont plus importantes pour les personnes seules :

  • Revenus inférieures ou égales à 33 712 € : vous percevrez 611,30 € pour un enfant de moins de 3 ans et 305,65 € pour un enfant entre 3 et 6 ans.
  • Revenus supérieures à 33 712 € et inférieures ou égales à 74 918 € : vous percevrez 385,47 € pour un enfant de moins de 3 ans et 192,76 € pour un enfant entre 3 et 6 ans.
  • Revenus supérieures à 74 918 € : vous percevrez 231,25 € pour un enfant de moins de 3 ans et 115,62 € pour un enfant entre 3 et 6 ans.

 

lien-article-combien-coute-ma-nounou

 

2. La situation familiale

Pour prétendre aux aides pré-citées, vous devrez répondre à au moins une condition :

  • Au moins un des deux parents travaille(nt)
  • Un des deux parents (ou les deux) est étudiants
  • Le demandeur ou les 2 membres du couple sont étudiants
  • Au moins un des deux parents perçoit l'allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Au moins un des deux parents perçoit le revenu de solidarité active (RSA)
  • Au moins un des deux parents perçoit l'allocation temporaire d'attente
    (ATA) ou l'allocation de solidarité spécifique (ASS) et est inscrit comme
    demandeur d'emploi

Pour les parents seuls, les conditions sont identiques : on remplacera “au moins un des deux” par “le parent”.

Vous souhaitez faire garder votre enfant ? Kidsplace vous aide à trouver la perle rare gratuitement. Alors n’hésitez pas à nous contacter :

Contactez-nous

Le plus à savoir : Les crèches, financées par la CAF

La plupart des crèches sont conventionnées par la CAF : cela veut dire que les crèches perçoivent directement le financement de la CAF. Les familles en profitent alors indirectement puisqu’elles bénéficient d’un tarif préférentiel. Celui-ci est toujours calculé en fonction des ressources de la famille .

Topics: parents, garde d'enfants à domicile

Articles récents