L’allaitement dans le monde

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, le lait maternel est le premier aliment naturel pour les nourrissons et est recommandé jusqu’à l’âge de 6 mois. 

On pourrait croire que l’allaitement est similaire partout dans le monde, cependant les coutumes et croyances diffères d’un pays à l’autre. Petit tour d’horizon ! 

INDE – CAMBODGE – MEXIQUE : Le colostrum est jugé impur

Le colostrum, sécrété par la mère la première semaine après l’accouchement, est considéré comme toxique dans la culture indienne.
En effet, le colostrum n’a pas la même composition que le lait maternel. Ainsi les mamans allaitent uniquement une fois que cette montée de lait est terminée et donne à leur nourrisson du lait infantile dès l’accouchement.

Le colostrum est cependant considéré dans d’autre pays comme un vaccin et transmetteur d’anticorps pour le bébé.

JAPON : La santé du bébé valorisée 

Au japon, l’allaitement est fortement encouragé. Plusieurs villes ont d’ailleurs mis en place des salles d’allaitement appelées « jyunyuu-shitsu » pour permettre aux mamans d’allaiter tranquillement quand elles sont de sorties.
Dans certaines villes rurales, on peut voir des figurines et images de femmes qui allaitent pour aider à augmenter la production de lait maternel pour les nourrissons.

PAYS NORDIQUES : Les meilleurs élèves

Dans les pays scandinaves, l’allaitement fait parti des mœurs. Les marques de lait en poudre sont limitées dans les supermarchés et la publicité est interdite !

Au démarrage, le taux d’allaitement est relativement élevé puis il diminue au bout de 6 mois (mais reste plus élevé que la plupart des pays).

En Suède par exemple, l’allaitement est encore de 72% au bout de 6 mois. En Finlande, le taux d’allaitement est de 99% à la naissance puis à 6 mois 60% des bébés reçoivent le lait maternel !

Pourquoi un taux si élevé dans les pays Nordiques ? Tout simplement parce que les femmes sont d’avantage accompagnées et le personnel médical périnatal est formé. 

AFRIQUE

Depuis plusieurs années, l’allaitement exclusif au sein était la norme faute d’accès au lait infantile. Aujourd’hui, les programmes de distribution de lait sont de plus en plus nombreux, ce qui permet aux femmes de compléter l’allaitement avec le lait infantile au bout de 2, 3 mois.  


Les croyances et coutumes de chaque pays nous montrent une grande disparité dans la façon d’aborder le sujet, cependant dans la plupart des cas, les femmes restent libre de choisir.

Chose qui n’est désormais plus possible aux Emirats Arabes Unis ; depuis 2014, une loi a été voté pour obliger les jeunes mamans à allaiter jusqu’à la 2ème année de leur bébé. Si la maman vient à refuser, le père peut poursuivre celle-ci en justice.
Cependant, dans le cadre où l’allaitement ne serait pas possible pour des raisons médicales, la maman peut se voir attribuer une nourrice pour allaiter à sa place. 


MAM – La maison des petits inventeurs

MAM La Maison des Petits Inventeurs

Marie-Annick Dion – 35 ans, Chantal Dereign – 35 ans, Aloïs Rich – 35 ans – Célia Amour (remplace Mme Dion pour la fin d’année 2018)

Quel est votre métier ?

Nous exerçons ce métier en MAM depuis Mai 2017. Chacun(e) d’entre nous aimons le contact avec les enfants, les voir s’épanouir, grandir, évoluer ! Le petit plus de la maison des petits inventeurs est l’accueil d’enfants (accueil mixte) atteints de troubles du spectre autistique (TSA). Cela permet aux parents de pouvoir reprendre une vie professionnelle, les enfants atteints de TSA peuvent se sociabiliser avec les autres enfants et ces derniers apprennent dès leur plus jeune âge les différences qui peuvent exister.

Qu’aimez-vous dans votre métier ?

Les enfants, la propreté, la nature, etc.

Qu’est-ce que vous aimez le moins ?

La saleté, la pollution, l’hypocrisie, etc.

Quelle est votre phrase fétiche ?

Nous apprenons aux enfants le fait de ranger, alors notre devise est la suivante: « On range et on mange »

Quel est votre talent caché ?

Nous ne pensons pas avoir de talent caché. Pour exercer notre métier, il faut avant tout de la patience et aimer la compagnie des enfants.

Avez-vous une anecdote, un bon moment à nous partager ?

Nous avions accueilli pour la première fois, en même temps, une enfant atteinte de TSA et un enfant hyperactif. Les deux réunis, formant une alliance d’enchainement de bêtises (nous nous serions cru dans une scène du film « les visiteurs »). Il était fort difficile de garder son sérieux pour leur expliquer qu’ils faisaient trop de bêtises. Au final nous avons réussi et le planning a fait en sorte qu’ils ne se rencontraient plus (accueil en temps partiel pour les deux).

Un grand merci à La Maison des Petits Inventeurs ! Retrouvez les sur l’application Kidsplace !

MAM – Les Oursons du Bocages

Justine Legras – 25 ans – Assistante maternelle dans la MAM Les Oursons du Bocages

Quel est votre métier ?

Je suis assistante maternelle depuis 2014 dans la MAM Les Oursons du Bocage à Epinay sur Odon, près de Caen. J’ai commencé en 2011 comme fille au pair et garde à domicile.

Qu’aimez-vous dans votre métier ?

Apprendre et faire découvrir de nouvelles choses, observer. Le fait que les journées ne soient pas identiques. Quoi de plus agréable que de voir le sourire d’un enfant et d’observer tous ses progrès ? 🙂

Qu’est-ce que vous aimez le moins ?

Tout voir dans le négatif

Quelle est votre phrase fétiche ?

C’est qui qui a fait caca (avec humour 😉 )

Quel est votre talent caché ?

Je suis artiste dans le découpage papier en scalpel

Avez-vous une anecdote, un bon moment à nous partager ?

Des parents viennent visiter la maison et éventuellement pour une inscription, on s’aperçoit assez vite avec le futur papa que l’on était à l’école maternelle et primaire ensemble; voilà que je vais m’occuper de son enfant en septembre prochain !

Merci à Justine ! Retrouvez la MAM Les Oursons du Bocage sur l’application Kidsplace !

MAM – Sweet Home

MAM Sweet Home

Chanel, Meghan et Ludivine

Quel est votre métier ?

La MAM Sweet home a été créée en janvier 2014. L’équipe pédagogique est composée de Chanel (aide soignante – 6 ans d’expérience dans la petite enfance), Meghan (animatrice qualifiée – 6 ans d’expérience également) et Ludivine (auxiliaire de puériculture – 14 ans d’expérience). Notre projet est basé sur la pédagogie active afin d’accompagner l’enfant dans ses évolutions avec bienveillance.

Qu’aimez-vous dans votre métier ?

Nous aimons prendre en charge l’enfant et sa famille avec bienveillance, la motricité libre, le respect du rythme individuel, l’expression du plein potentiel, la nature et le respect de l’environnement .

Qu’est-ce que vous aimez le moins ?

Les activités à but productif, les comparaisons entre enfants, la sur-stimulation, la dévalorisation.

Quelle est votre phrase fétiche ?

« Aide moi à faire seul » de Maria Montessori.

Quel est votre talent caché ?

La langue des signes pour bébé.

Merci à la La M.A.M Sweet Home ! Retrouvez-les sur l’application Kidsplace !

MAM – Des p’tits pieds

Audrey, Pauline, Soizic et Thomas accueillent 16 enfants par jour.

Quel est votre métier ?

Nous sommes depuis 5 ans dans la MAM, mais depuis des années dans le monde de la petite enfance !

Qu’aimez-vous dans votre métier ?

Le bon compromis entre la crèche et l’assistant maternel, mais aussi la relation parents-enfants et assistant maternel !

Qu’est-ce que vous aimez le moins ?

Les départs d’enfants à l’école…

Quelle est votre phrase fétiche ?

La MAM des Ptits Pieds c’est la plus belle façon de grandir !

Quel est votre talent caché ?

Nos diplômes de la petite enfance ! (Auxiliaire de puériculture et aide soignant)

Avez-vous une anecdote, un bon moment à nous partager ?

Tous les ans, la fête de Noël avec les parents et les enfants est un véritable bonheur !

Merci à la MAM des p’tits pieds ! Retrouvez-les sur l’application Kidsplace !