recruter-une-nounou-étape-3-comment-réussir-lentretien-individuel

Recruter une nounou en 3 étapes : comment réussir l’entretien individuel.

Posté le 11 mai 2020 11:34:00

Ça y est, dans le processus d’embauche de votre nounou, vous en êtes à l’entretien individuel. Vous avez fait une short list. Après avoir sérieusement étudié l’ensemble des différents modes de garde, des subventions auxquelles vous avez le droit, vous avez pris la décision de faire garder votre enfant à domicile par une nounou. Vous vous êtes penchées sur tous les modes de garde. Vous avez définis les critères importants pour la sélectionner. Vous avez soigneusement étudié les CV, réalisé un entretien téléphonique professionnel.  Et selon les différents critères prédéfinis, vous allez pouvoir vous constituer une short list, avant le moment crucial de l’entretien individuel.

Ouvrir un compte sur Kidsplace

Avant l’entretien, il est bon de se rappeler les trois principes qui doivent guider votre processus de recrutement : une étude critérisée des CV, un entretien téléphonique professionnel de 10 - 15 minutes avec des questions précises. Vous avez désormais une short list de 3 à 5 nounous, vous pouvez les recevoir. 

Avant  l’entretien, n’oubliez jamais que : c’est vous qui choisissez et pas la nounou qui vous choisi.

Cet entretien n’est pas toujours évident pour les parents. En effet, ceux-ci peuvent être amenés à trop rapidement juger le “feeling” naissant entre la nounou et l’enfant. Chez Kidsplace, nous vous conseillons de mener l’entretien en 2 temps, voir faire 2 entretiens si vous êtes plus à l’aise.

Nous préconisons, dans un premier temps, d’organiser l’entretien en tête à tête avec la nounou. Ce n’est pas forcément évident si l’enfant est en bas âge, mais efforcez-vous le de le faire. N’hésitez pas d’ailleurs à intégrer votre mari, votre conjoint à l’entretien. 2 regards valent mieux qu’un.  

Par ailleurs, nous recommandons de bien poser ces questions dans un ordre précis que vous répéterez à chaque entretien. En effet, c’est la condition pour s’entretenir avec la nounou. Et d’éviter de trop parler de vous, une fois que vous avez parlé de vous, la nounou aura déjà trop d’éléments et pourra adapter son discours.

 

lien-article-comment-declarer-ma-nounou

 

Étape 1 : Validez les réponses que vous avez recueillis lors de l’entretien téléphonique

SI durant l’entretien téléphonique vous avez jaugé les réponses de la nounou, vous allez devoir maintenant jauger :

  • son attitude.
  • sa capacité d’écoute : est-elle attentive aux détails transmis ? vous demande-t-elle de préciser ?
  • sa ponctualité : cela peut paraître anodin mais si votre nounou est en retard pour son entretien, il y a des chances pour qu’elle le soit par la suite. La candidate doit vous prévenir au moins 1 heure avant si elle est empêché ou en retard.
  • son autonomie : votre interlocutrice prend elle le temps de reformuler ce que vous dîtes ? Devance-t-elle vos propos par des questions ?
  • sa capacité d’organisation etc. : pose-t-elle des questions sur les horaires ? Prend-t-elle des notes ?

Il faut parfois se méfier des nounous trop directives, ou trop à l’aise. Si cela peut contribuer à vous rassurer, c’est aussi parfois le signe qu’elles peuvent chercher à régenter et à organiser voire à vous imposer ces contraintes.  

Vous allez étudiez ses réponses en posant les questions suivantes :

  • Pouvez-vous me parler de vos différentes expériences ? Vous vérifierez que ces réponses sont identiques ( sans être un copier-coller) des réponses de l’entretien téléphonique
  • Comment, selon vous, s’organise la journée type d’une nounou ?

 

kidsplace-illustr-recruter-nounou-3-etapes-2 

Étape 2 : n’oubliez pas sa situation personnelle, votre nounou n’est pas un robot et la vie est comme la vôtre faite de contraintes.

Interrogez votre candidate sur sa situation personnelle : 

  • Pouvez-vous me parler de vous ? 
  • Avez-vous des hobbies ?
  • Avez-vous des enfants ? C’est une question très importante. Assurez de son autonomie par rapport à ses enfants. Sinon vous risquez de devenir tributaire de ses enfants. En bref plus les enfants sont grands mieux c’est. 
  • Êtes-vous fumeuse ? 
  • Comment êtes-vous venu (éventuellement, avez vous une voiture ? Cela vous donne une idée de son temps de trajet qui ne doit pas dépasser 45 minutes et de son indépendance en cas de grève.Si elle n’a pas de voiture : Que ferez-vous en cas de grève ?

Étape 3 : C’est le moment de bien valider bien la compatibilité de vos exigences respectives. 

N’hésitez pas non plus à aborder tous les sujets que vous avez en tête : 

  • Quand prenez-vous des vacances habituellement ? C’est également une question importante, ne devenez pas tributaire de ses vacances.
  • Dans le registre des questions un peu anodine, demandez lui si elle est frileuse. C’est un indicateur assez important car il permettra de déceler celles qui auront du mal à sortir vos enfants l’hiver. Pour faire passer la question n’hésitez pas à dire qu’il fait un peu frais chez vous l’hiver. 
  • Acceptez-vous de faire des tâches supplémentaires (les courses, un peu de ménage)  ? Acceptez-vous les heures supplémentaires ? Acceptez-vous de faire les repas, de faire prendre le bain ? Certaines tâches peut vous sembler élémentaires. Mais mieux vaut préciser. 
  • Comment vous organisez-vous pour le déjeuner ?
  • Et bien évidemment, combien souhaitez-vous être payé ? 

Le point ultime et parfois le plus important est celui de la relation de votre future nounou avec son portable. Méfiez vous des portables qui sonnent et vibrent pendant l’entretien ! N’hésitez pas à recaler celles qui prennent un appel durant l’entretien. Une nounou accro à son portable est forcément une nounou qui aura des moments d’inattention vis à vis de votre enfant. Et les nounous ont souvent des relations passionnelles avec leurs portables. 

Toutes les réponses de la nounou scellent durablement votre collaboration. Une fois l’entretien passé, il est trop tard pour lui demander des choses en plus ou des précisions. Et s’il persiste des failles, c’est dans celles-ci que la nounou s’engouffrera en cas de mésentente entre vous. 

Chez Kidsplace, nous recommandons de poser ces questions avant de rentrer dans le détail de la mission. En effet, c’est à ce moment que vous pourrez entrevoir la personnalité de la nounou. Une fois que vous avez parlé de vous, la nounou a déjà trop d’éléments et pourra adapter son discours.

Une fois cette étape passée, si vous êtes en confiance, vous pourrez présenter la nounou à votre ou vos enfants. En revanche, si vous n’êtes pas en confiance remerciez la nounou en lui précisant que vous la recontacterez. Cela vous laisse le temps de réfléchir.

 

kidsplace-illustr-recruter-nounou-3-etapes 

Est-ce que le feeling passe bien avec l’enfant ? 

Cette étape est importante pour la nounou. Elle sait que tout se joue à ce moment là. Ne la mettez pas trop mal à l’aise en laissant votre enfant courir dans ses jambes. Prenez le temps de présenter poliment votre enfant. Attention aux nounous qui prennent immédiatement vos enfants dans les bras et qui ont “séance tenante” une attitude maternelle avec votre enfant. L’enjeu de cet entretien, c’est de savoir “comment votre nounou va s’occuper de vos enfants quand vous ne serez pas là, pas comment elle s’occupe de votre enfant quand vous êtes là.” 

Dans un premier temps, nous vous conseillons de continuer à poser des questions sur elle :

  • Pouvez-vous me parler du dernier enfant que vous avez gardé ?

Vous pourrez faire doucement le lien avec votre enfant.

Vous parlerez de sa personnalité, de son caractère et pourrez poser des questions directement lié à votre enfant :

  • Acceptez vous de le ou les garder s’il a un peu de fièvre ?
  • S’il se blesse comment réagirez-vous ?
  • Souhaitez-vous prendre les repas avec lui ? Si oui, avez-vous des interdictions alimentaires ?
  • Comment allez-vous occuper mon ou mes enfants ?
  • Que ferez-vous si mon enfant se met en colère ? Et s’il fait une bêtise.

Kidsplace vous a donné ici des clés pour cerner vos candidat(e)s concernant leur expérience, leur motivation, leur personnalité. Bien entendu, il est important que le feeling passe bien avec l’enfant. Mais attention, la nounou n’est pas l’ami de votre enfant. Elle en est responsable et devra parfois être autoritaire pour faire respecter les règles. 

Si vous n’êtes pas sûr de votre choix ou avez besoin d’être ré-assuré sur un candidat, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Contactez-nous

Pour conclure, si vous en avez besoin, n’hésitez pas à faire un tableau et noter de 1 à 5 chaque critère important pour vous. 

La dernière étape mais pas des moindre, une fois votre candidat(e) choisi(e), est de renseigner sur les aides dont vous pouvez bénéficier. Kidsplace vous propose de découvrir notre article :

Déterminez les aides dont vous pouvez bénéficier

Articles récents